Fabriquant d'aquariums et viviers professionnels

Système de filtration

Système de filtrationSystème de filtration

Système de filtration
Destination :
Musée , parc aquatique

Description :
Création, conception de système de filtration adéquate pour de grande bassin d' eau ( eau douce et eau de mer ) , quelque soit la taille de bassin

Caractéristique :
Filtre mécanique : il retiendra les grosses particules. Préférez la mousse à bulles ouvertes à la ouate qui est trop compacte. *Filtre biologique : transforme, sous l'action de bactéries aérobies, certains produits toxiques azotés (ammonium, ammoniac, nitrites) en produits moins toxiques (nitrates). Il sera constitué de sable de corail ou de coquilles d'huître placé à l'abri de la lumière, les bactéries pourront facilement s'y fixer. Il se trouve sous la forme extérieure mais aussi intérieure, c'est au choix... La pompe immergée permet que l'eau soit toujours en mouvement, des minuteurs permettent de reproduire les changement de courant, mouvement auxquels les animaux marins sont habitués. En protégeant l'entrée par une éponge, vous éviterez l'aspiration de petits animaux. *Filtre chimique : a pour effet de prélever certaines matières chimiques notamment les colorants. C'est essentiellement du charbon actif végétal qui doit être changé toutes les 2 semaines car il arrive à saturation et peut devenir toxique. *Ecumeur : élimine les matières colloïdales néfastes, les déchets contenant des protéines. Un bulleur envoie de l'air dans une colonne qu'il faut nettoyer 1 à 2 fois dans la semaine. Les molécules d'eau sont fortement agitées, libérant des produits toxiques sous forme d'écume récupérée en surface dans une coupelle. Le jus noirâtre récupéré doit être jeté. C'est la même action qui se produit au bord de la mer lorsque la marée monte. Le bulleur peut être remplacé dans les écumeurs modernes par une pompe à eau mais le principe est identique. Les écumeurs réduisent la pollution, ils doivent être régulièrement nettoyés afin que les déchets ne retournent pas dans l'aquarium. Cependant, ils écument également les éléments nécessaires comme le calcium par exemple. *Filtre UV : indispensable en eau de mer. Il enlèvera les germes présents dans l'eau et évitera leur prolifération excessive. Reportez-vous à la filtration UV en eau douce. *Ozone : est une forme particulière de l'oxygène (O3), il s'agit d'une substance très agressive qui ne doit pas pénétrer dans l'air ambiant. L'ozone a un effet très oxydant et germicide, c'est pourquoi il est utilisé pour enlever les substances organiques et désinfecter l'eau. Mais on oublie souvent que l'ozone tue également les bactéries utiles. Le traitement des problèmes avec l'ozone ne s'attaque qu'aux symptômes mais pas aux causes. Ainsi les véritables problèmes d'entretien son masqués. C'est pourquoi son utilisation donne à réfléchir d'autant plus qu'une fois dissous dans l'eau il peut être préjudiciable aux invertébré. *Dénitrateur : transforme les nitrates en azote gazeux. Il remédie aux problèmes causés par la décomposition des nitrates, qui sont nuisibles aux invertébrés et qui de plus favorise l'apparition de mauvaises algues. *Goutte à goutte : la seule méthode réellement valable pour éviter l'accumulation des nitrates est le goutte à goutte. Un aquarium marin nécessite un changement d'eau mensuel de 15%.Un changement partiel, plus régulier permet une normalisation du pH et la réduction des sels en solution tels que les nitrates. Un changement d'eau permanent est idéal, la technique du goutte à goutte n'est pas très compliquée. Il suffit d'avoir une cuve installée au-dessus du bac et qui s'écoule lentement par le principe des vases communicants. Le trop plein se retrouvera dans une autre cuve plus basse que le bac

Proviviers

Droits d'auteur © Proviviers 2018 - Tous droits réservés

Mentions légales - Politique de confidentialité

Politique relative aux cookies - plan du site

4 rue Leverrier - 17440 Aytre

TEL: 05 46 34 29 57

contact@proviviers.fr